lundi 7 mai 2018

CORNUS FLORIDA L.


























































Cournouiller à fleurs ou Bois de chien (Cornus florida L., Cornacées). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Neuchâtel (Suisse), le 21 avril 2018. Appartenant à la grande famille des Cornacées, le cornouiller à fleurs de Floride (Cornus florida), parfois nommé bois de chien, est un arbre originaire d’Amérique du Nord qui sous nos climats atteint une hauteur de 5 à 6 m. Il prend naturellement un port évasé et arrondi tandis que ses rameaux s’étalent progressivement à l’horizontale, ce qui lui confère une silhouette tout à fait originale. Ses feuilles ovales et fortement nervurées d’un vert bleuté marqué de reflets argentés, prennent une teinte rouge orange très vive en automne. En avril-mai, la floraison du Cornus florida démarre, sous forme de glomérules de petites fleurs étoilées vertes assez discrètes mais entourées par quatre magnifiques bractées oblongues de grande largeur qui peuvent être blanches, rose pâle ou rose foncé. Disposées régulièrement le long des branches et portées par de solides pédoncules bien droits, les bractées sont bien visibles et font grand effet. Dès la fin de l’été, de petits fruits ovoïdes rouges leur succèdent et persistent jusqu’en décembre. En savoir plus: voir ici, aussi ici et ici encore.

_________________________________________

dimanche 29 avril 2018

EUPHORBIA MYRSINITES L.

























































Euphorbe myrte ou Euphorbe de Corse (Euphorbia myrsinites L., Euphorbiacées). Photos prises au Jardin botanique de Neuchâtel (Université, Suisse), le 21 avril 2018. Plante haute de 20-30 cm et glabre. Tige couchée, un peu ligneuse à la base pouvant mesurer 5 mm d'épaisseur. Feuilles glauques, rapprochées, coriaces, longues de 2-3 cm, plus petites à la base. Inflorescence de 5 à 12 rayons. Cornes des glandes nectarifères courtes et élargies à l'extrémité. Floraison: mai-juin. Habitat: étage des collines sur prairies sèches ou rochers. Parfois introduit et subspontané. Plutôt rare en Suisse: Vaud, Neuchâtel, Berne, Valais, Grisons, mais peu ! En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici. Habite et est originaire d'Europe du Sud et d'Asie Mineure (Italie, Balkans, Crimée, Turquie).

_________________________________

mardi 24 avril 2018

DICENTRA SPECTABILIS (L.) Lem.












































































Coeur de Marie ou Coeur de Jeannette (Dicentra spectabilis [L.] Lem. ou Fumaria spectabilis L., Papavéracées [anc. Fumariacées]). Photos prises le 21 avril 2018 à l'entrée du Jardin botanique de l'Université de Neuchâtel (Suisse). Plante vivace de la famille des Papavéracées, originaire de Sibérie, du nord de la Chine et de la Corée. Dans son habitat naturel, elle croît dans les milieux humides et les forêts montagneuses où elle forme de vastes touffes au feuillage très découpé. Dans nos jardins, c'est en mai que la belle se pare de fleurs très caractéristiques en forme de cœurs roses ou blancs selon les espèces. Cette plante fleurit fin avril et en mai. Chez nous il faut la planter dans des lieux un peu ombragés et relativement frais en été. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.
______________________________________

dimanche 15 avril 2018

ERINUS ALPINUS L.
























































Erine des Alpes (Erinus alpinus L., Plantaginacées [anc.: Scrophulariacées]). Photos prises au Jardin alpin de Champex (Valais, Suisse) le 22 juin 2017. Tiges et feuilles un peu velues à hérissées avec feuilles basales en rosette, et les caulinaires alternes, spatulées (à 0-4 dents courtes de chaque côté dans la partie supérieure), atténuées en pétiole court. Fleurs en petites grappes corymbiformes. Corolle d'un rose vif, mais aussi parfois blanches, avec tube grêle le 5 mm de long. La corolle est à 5 lobes légèrement inégaux, étalés et échancrés. Calice velu à 5 lobes linéaires égalant le tube de la corolle. Capsule ovoïde. Floraison: juin-juillet. Habitat: fentes de rochers et éboulis sur calcaire. Peut monter jusqu'à 2'400 m. Etage des collines et étage des Préalpes. Zones rappelant les Préalpes par l'altitude et l'exposition, ceci dans le Jura, même jusqu'à la région bâloise. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________________

dimanche 28 janvier 2018

IRIS VARIEGATA L.

























































Iris panaché (Iris variegata L., Iridacées). Photos prises dans le Jardin d'altitude de Champex (Valais), en juin 2017. Cet Iris est originaire de l'Europe du sud-est: Moravie, Slovaquie, Roumanie, Bulgarie, Autriche. En Suisse il est souvent présent dans les jardins en raison de sa floraison très belle en juin. Il peut devenir subspontané et c'est ainsi qu'on a pu le localiser aux Grisons, dans le sud. Il est haut de 10-40 cm et ses feuilles, aussi longues que la tige, sont larges de 3 cm environ. Tépales ext. jaune pâle veinés de violet. Tépales internes jaune d'or. C'est un végétal xérothermophile. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et aussi ici. On l'appelle parfois l'Iris de Hongrie

_______________________________________

jeudi 25 janvier 2018

SALIX RETICULATA L.




























































Saule réticulé (Salix reticulata L., Salicacées). Photos prise en juin 2017 au Jardin botanique d'altitude de Champex en Valais (Suisse). Sous-arbrisseau en espaliers. Branches souterraines à rameaux rampants au niveau du sol et radicants. Feuilles très reconnaissables car réticulées finement: ovales à sub-orbiculaires, longues de 1-4 cm. Le dessus de la feuille est vert foncé. La feuille peut être velue ou alors glabre dessus, mais blanchâtre-soyeuse dessous et à bord recourbé, non denté. Chatons apparaissant en même temps que les feuilles. Floraison: juin à août. Habitat: éboulis stabilisés, pelouses ouvertes et calcicoles. Plante présente en Suisse en milieu subalpin et alpin (1'500-2'500 m). Présent aussi au Jura jusqu'à Chasseral. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________

samedi 13 janvier 2018

CORONILLA MINIMA L.






















































Petite coronille (Coronilla minima L., Fabacées). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 10 juin 2017. Hauteur: 10-25 cm. Tige ascendante mais d'abord couchée un peu ligneuse à la base. Feuilles sessiles par 3-4 paires de folioles, obovales, en coin, glauques, longues de 0,5-1 cm, un peu charnues. Stipules soudées en une petite gaine persistante atteignant au maximum la demi-longueur des folioles basales. Fleurs jaunes longues seulement de 5-8 mm en ombelle. Pédoncules floraux 2-3 fois plus longs que la feuille. Fruit: gousse pendante longue de 1,5-2,5 cm avec 4 angles obtus, non ailés. Floraison: juin-juillet. Habitat: lieux secs et ensoleillés, pinèdes et rocailles à caractère steppique (étage des collines et montagnard jusqu'à 1'500 m max.). En Suisse à l'état sauvage, uniquement en Valais central (vallée du Rhône). Donc très rare chez nous ! Cette plante est à caractère méditerranéen occidental. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________________ 

dimanche 31 décembre 2017

VERONICA FRUTICULOSA L.









































































Véronique subligneuse (Veronica fruticulosa L., Plantaginacées [anc.: Scrophulariacées]). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 10 juin 2017. Plante mesurant 10-25 cm avec tige ligneuse à la base, bien feuillée. Feuilles petites, subsessiles, oblongues, subentières ou faiblement crénelées, glabres (atteignant 2,5 cm de long). Grappe assez compacte de fleurs avec corolle d'un rose pâle avec pétales ayant des veines pourpre-violet. Calice et pédicelle à poils glanduleux. Capsule elliptique, dépassant le calice. Fleurit de juin à juillet. Habitat: fentes de rochers, éboulis, plante calcicole. Habite la montagne de 800 à 2'700 m de haut: plante subalpine et alpine. Zones préalpines. Jura Sud (un peu). Europe centrale et méridionale. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, et aussi ici. Présente en Suisse.

____________________________________

dimanche 10 décembre 2017

DIANTHUS GLACIALIS Haenke







































































Oeillet des glaciers (Dianthus glacialis, Haenke, Caryophyllacées). Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse), le 10 juin 2017. Voici l'une des gloires de nos Alpes, l'oeillet des glaciers. Il est haut de 2-5 cm. Glabre, avec de nombreux rejets gazonnants. Tige dressée uniflore. Feuilles lancéolées à linéaires, obtuses, pouvant atteindre 5 cm de long. Pétales à dents obtuses d'un rose vif, plus clair dessous, avec 3 stries foncées à la gorge. Tube du calice de 12-16 mm de longueur, pourpres. Ecailles du calice lancéolées terminées par une pointe avec une longue pointe. Floraison: juilllet-août en altitude, mais ici déjà en juin. Habitat: pelouses rocheuses, arêtes. En milieu calcaire. Se rencontre aux Grisons en milieu alpin (en principe de 700-2'250 m d'altitude). Rare ! Originaire des Carpates. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_____________________________________