Autres passions de l'auteur

Sites personnels:
Orgues et vitraux ,
Orgues en Suisse .



dimanche 14 octobre 2012

SENECIO ABROTANIFOLIUS L.




























Séneçon à feuilles d'Aurone
(Senecio abrotanifolius L., Composées). Voici une Composée très rare en Suisse et qui se rencontre essentiellement aux Grisons et au Tessin. Ici, nous l'avons photographiée, fin juillet 2011, dans le Parc National Suisse, au bord de la route en direction de la localité de Müstair. Sa période de floraison s'étend de juillet à septembre. C'est une plante protégée ! Pour en savoir plus: cliquer ici , aussi ici , aussi ici, et aussi ici .
________________________________________

jeudi 9 août 2012

ARNICA MONTANA L.























Arnica des montagnes (Arnica montana L., Composées). Plante avec rosette de feuilles basilaires (en général 4). Feuilles caulinaires opposées et plus petites. Un capitule (plus rarement jusqu'à 5), entre 5 et 8 cm de diamètre. Fleurs de la circonférence ligulées, d'un jaune intense. Pousse sur terrain acide, dans les Alpes, jusqu'à 2'500 m d'alt. Considéré comme assez rare et protégé en Suisse. Clichés pris dans le Lötschental à plus de 1'700 m d'alt., début août 2012 (Valais). C'était la fin de la floraison. En savoir plus: cliquer ici et aussi ici .
_____________________________________

mercredi 8 août 2012

CAMPANULA BARBATA L.



























Campanule barbue (Campanula barbata L., Campanulacées). Plante pubescente-rude avec feuilles radicales en rosette, lancéolées, hispides. Tige poilue. Fleurs brièvement pédonculées et penchées par 2 à 12 en grappe unilatérale. Calice poilu muni, au niveau des sinus, de 5 appendices réfléchis. Corolle ventrue en cloche inclinée, jusqu'à 3 cm de long. Couleur : d'un bleu clair et parfois, plus rarement, blanche. La corolle est fortement barbue à l'intérieur. Pousse dans les pelouses maigres calcifuges et dans les landes acides. Peut monter jusqu' 2'800 m d'alt. Alpes, Sudètes, Carpates. Ici : photographiée en haut du Lötschental (Valais suisse), vers 1'790 m d'altitude, début août 2012 (était en compagnie des myrtilles et des Arnicas). En savoir plus: cliquer ici , ici aussi , ici aussi , ici aussi .
___________________________________________

dimanche 29 juillet 2012

CORNUS SANGUINEA L.



























Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea L., Cornacées). Arbrisseau dont les rameaux deviennent rougeâtres en pleine lumière. Feuilles opposées ovales, aiguës, devenant rouges à l'automne. Fleurs réunies en corymbes fournis, à 4 pétales, apparaissant après les feuilles. Pétales de 4-6 mm de long, blancs. Fruits = drupes globuleuses d'un noir bleuté. Habite les haies, souvent planté comme plante décorative. Habite pratiquement toute l'Europe. En savoir plus: cliquer ici , aussi ici , et aussi ici . Peut monter jusqu'à 1'500 m. Photographié à Kirchberg, canton de Berne, dans le préau de l'église (28 juillet 2012).
___________________________________________

mercredi 25 juillet 2012

LEONTOPODIUM ALPINUM Cass.
























Edelweiss (Leontopodium alpinum Cass, Composées). Voici la Composée la plus célèbre d'Europe centrale. Plante densément laineuse-cotonneuse à feuilles lancéolées rétrécies vers la base, blanches-tomenteuses. Inflorescence comportant 5 - 10 capitules jaunâtres réunis en fause ombelle et entourée en étoile par 5 - 15 feuilles involucrales blanches cotonneuses. L'ensemble simule une fleur unique. Plante alpine: pelouses rocailleuses calcaires ensoleillées jusqu' à 3'400 m d'altitude. Disséminée, rare. Montagne d'Europe centrale. Les exemplaires photographiés ici sont un repiquage alpin dans notre jardin d'un échantillon unique de provenance sauvage. Photo de juillet 2012, à La Chaux-de-Fonds, Suisse, 1'000 m d'altitude. Exemplaire sauvage ayant bien proliféré au cours des ans. En savoir plus: cliquer ici , aussi ici , aussi ici , et ici .
_________________________________

mardi 24 juillet 2012

MALVA MOSCHATA L.

























Mauve musquée (Malva moschata L., Malvacées). Belle et assez spectaculaire plante à splendides fleurs d'un rose clair. Les poils sont simples (à la loupe !) alors que ceux de la Mauve alcée sont étoilés. Le calicule (à la base du calice) comporte 3 lobes linéaires à lancéolés de 3-5 mm de long. Pétales de 2 à 4 cm de longueur. Carpelles velus sur le dos. Pousse dans les prairies maigres ensoleillées, au bord des chemins arides, parfois dans les terrains vagues fraîchement retournés. Considérée par certains comme assez rare (?). Occupe l'Europe médiane et méridionale. Photographiée ici à La Chaux-de-Fonds, Jura suisse, vers 1'000 m d'altitude, à fin juillet 2012. En savoir plus: cliquer ici , aussi ici , aussi ici et ici .
_________________________________________

mardi 10 juillet 2012

HIBISCUS ROSA - SINENSIS
























L'Hibiscus (Hibiscus rosa-sinensis, Malvacées) : on retrouve cet arbuste, qui peut atteindre trois à cinq mètres de haut, dans différentes régions tropicales d'Asie. Il est cultivé pour ses grandes fleurs solitaires de 10 à 15 cm de couleur rouge. Elles se fanent vite, mais la plante en produit tout l'été. L'hibiscus dépasse rarement 1,50 mètre dans nos maisons. Il existe de nombreux cultivars aux fleurs simples ou doubles de différentes couleurs et au feuillage aux formes diverses. Il existe de nombreuses variétés aux fleurs simples ou doubles de différentes couleurs (rouges, jaunes, oranges, blanches ou bicolores). Les feuilles généralement vert foncé et dentées peuvent avoir des formes très diverses (ovales à fortement lobées) selon les cultivars. Hibiscus rosa-sinensis 'Cooperi' a un feuillage panaché vert teinté de rose et de crème et des fleurs écarlates. Chez nous, cette plante magnifique peut pousser assez facilement dans les régions chaudes et ne subissant que très rarement le gel (par exemple au Tessin, canton suisse méridional). Les clichés ci-dessus sont d'un exemplaire cultivé en pot et évidemment rentré l'hiver (ici à La Chaux-de-Fonds, canton de Neuchâtel, Suisse, 1000 m d'alt., clichés de juillet 2012). En savoir plus : cliquer ici , aussi ici , et aussi ici .
__________________________________

samedi 7 juillet 2012

AZALEA NAKAHARAE MICHAEL HILL
























Lors d'un séjour dans le canton du Tessin (Suisse), nous avons visité le Jardin botanique de Vairano-San Nazzaro (développé par le pépiniériste Eisenhut). Une multitude d'espèces de plantes des pays chauds (rares ou moins rares) y sont entretenues dans un parc exceptionnel de 17'000 m carrés. Nous y avons photographié des plantes ne faisant pas forcément partie de la flore indigène de notre pays, mais qui, en raison du climat remarquablement doux du Tessin méridional, se développent bien dans ce parc et dans les jardins des habitants qui les y font planter aux alentours. Voici l'exemple de l'Azalée Nakaharai (Azalea Nakaharae Michael Hill, familles des Ericacées). Ce végétal était en pleine floraison en juin 2012. Il est originaire de Taiwan et du Japon (Azalées japonaises). Ces Azalées portent aussi parfois, dans la classification horticole, le nom de Rhododendron Nakaharae. Pour en savoir plus: cliquer ici , aussi ici , aussi ici , aussi ici , aussi ici .
_________________________________

mardi 3 juillet 2012

TRACHELOSPERMUM ASIATICUM
























Trachélosperme,
Jasmin étoilé, Jasmin des Indes, Faux jasmin, nommé par les anglophones 'Star jasmine'. Nom latin : Trachelospermum jasminoïdes Lem., synonyme Rhynchospermum jasminoides Lindl, écrit parfois Rhyncospermum. Famille : Apocynacées. Arbuste grimpant volubile. Port : dense, ramifié, retombant. Feuillage : persistant, coriace, vert acide pour le jeune feuillage, les autres vert sombre, luisant sur le dessus, revers plus pâle et glauque. Longues feuilles (5 à 14 cm) opposées, lancéolées elliptiques, acuminées parfois même incurvées, courtement pétiolées. Floraison : fin du printemps à l'été/automne (fin mai, début juin sous climat doux). En cime, à l'aisselle des feuilles au bout d'un fin et long pédoncule, petit bouquets bipares de fleurs étoilées mellifères, pendantes très parfumées (parfum assez capiteux, repris en parfumerie). Petites fleurs (2,5 cm) tubulaires à corolle étalée formée de 5 lobes oblongs, tous incurvés vers la droite faisant penser à une hélice, calice étoilé à 5 sépales mettant en valeur les boutons floraux vrillés. Tolère -15°C. Origine : sud-est asiatique en zones subtropicales (Chine, Corée et Japon). La variété Asiaticum se distingue de la Jasmoides par un coeur de la fleur étoilé plus nettement jaune. Savoir plus: cliquer ici , aussi ici et aussi ici . Clichés personnels pris dans le canton du Tessin, au bord du lac Majeur (Suisse), près de Locarno, en juin 2012 (on y voit aussi bien l'Asiaticum que le Jasmoides). Parfum très prenant ! Au Tessin : introduit dans de très nombreux jardins où il vit magnifiquement et abondamment.
___________________________________

lundi 2 juillet 2012

BOUGAINVILLEA SPECTABILIS


























Bougainvillée
(fém.) ou bougainvillier (masc.) (Nyctaginacées). Arbuste pérenne: est épineux et rameux et croît rapidement. Il peut atteindre dix mètres. Ses feuilles elliptiques mesurent dix centimètres de largeur à base étroite et apex à angle aigu. Elles sont glabres ou pubescentes. Feuillu en zone tempérée, le Bougainvillea spectabilis ne perd pas ses feuilles dans les zones tropicales. Il fleurit de façon spectaculaire du printemps à l'automne. Ses bractées qui entourent la petite fleur vont selon les espèces du blanc au rouge en passant par le carmin, le mauve, le pourpre, et même le jaune ou le beige, etc. Il est appelé Santa Rita en Argentine, Bolivie, Paraguay et Uruguay. Endémique au Brésil. Photographié ici contre le mur d'une maison dans le canton suisse du Tessin à Vairano (Lac Majeur), en juin 2012. En savoir plus : cliquer ici , aussi ici . [En Suisse, ne pousse que dans les zones chaudes et très ensoleillées ne subissant que très peu le gel : le Tessin est l'endroit où on le trouve relativement facilement]. Nyctaginacées : cliquer ici .
__________________________________

jeudi 28 juin 2012

ARUNCUS SYLVESTRIS Kost. [Aruncus vulgaris ou Aruncus dioicus]






















Aronce dioïque ou Spirée barbe de bouc (Aruncus sylvestris Kost., Rosacées). Clichés pris au Tessin, sur la route menant à Magadino au bord du Lac Majeur, en juin 2012. Sous-arbrisseau pouvant atteindre 2 m de haut. Grandes feuilles très divisées avec folioles ovales dentées. La feuille peut atteindre 1 m de long et est composée de 5 à 9 folioles. Fleurs petites d'un blanc ivoire, serrées et formant de somptueux épis. Plante dioïque: chaque pied porte des fleurs mâles (d'un blanc jaunâtre) et femelles, blanches, très nombreuses. Habite les forêts, les ravins, les berges des ruisseaux de montagne. Plante présente en Europe centrale, dans les Alpes, les Pyrénnées, les Apennins notamment. Se remarque particulièrement vers juin et juillet, lors de la floraison imposante. Consulter: cliquer ici, ici aussi, et aussi ici .
____________________________ 

dimanche 17 juin 2012

CALYSTEGIA SEPIUM (L.) R. Br. [Convolvulus sepium L.]
























Liseron des haies (Calystegia sepium [L.] R. Br., Convolvulacées). Plante grimpante à feuilles en coeur, profondément. Fleurs solitaires à l'aiselles des feuilles. Corolle en entonnoir, blanche. Milieux nitrophiles, berges, aulnaies, saulaies. Commun en Europe. Photographié ici au bord du Lac Majeur, en juin 2012, canton du Tessin (Suisse) [dans une haie de Laurier]. Autres références: cliquer ici et aussi ici .
______________________________