Autres passions de l'auteur

Sites personnels:
Orgues et vitraux ,
Orgues en Suisse .



lundi 30 juin 2014

POTENTILLA ERECTA (L.) Räusch











































































Tormentille ou Potentille dressée (Potentilla erecta [L.], Räusch, Rosacées). Les exemplaires ci-dessus ont été photographiés dans la zone humide qui ceinture la tourbière du Cachot, près de la Chaux-de-Milieu, canton de Neuchâtel (CH), vers 1'000 m d'alt. Plante couchée à tiges étalées à ascendantes. Feuilles à 3 folioles oblongues (un peu en coin), grossièrement dentées et à stipules assez grandes, incisées-dentées, l'ensemble donnant l'impression d'une feuille pennatipartite. Les feuilles caulinaires sont sessiles ou sur des pétioles de quelques mm. Fleurs assez longuement pédicellées, le plus souvent à 4 pétales jaunes, cordiformes, de 4-6 mm de longueur. Habite les prairies marécageuses, les landes et pelouses maigres, les forêts claires. Plante fréquente. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici et encore ici. (Date photos: fin juin 2014).
________________________________________________

samedi 28 juin 2014

LUZULA MULTIFLORA (Ehrh.) Lej.









Luzule multiflore (Luzula multiflora [Ehrh.] Lej., Joncacées). Les exemplaires ci-dessus ont été photographiés à la périphérie de la tourbière du Cachot, près de La Chaux-du-Milieu, canton de Neuchâtel, Suisse, alt. 1'000 m environ, vers le 20 juin 2014. Cette plante est proche de la Luzule des champs (L. campestris). Elle s'en distingue surtout par des glomérules dressés, inégaux, avec parfois jusqu'à 15 fleurs (chez L. campestris: 2-6 - évent. 8 glomérules). Les feuilles sont larges de 4-5 mm et portent des cils ou longs poils blancs, notamment à leur base. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et encore ici. Cette plante habite dans les prairies maigres, autour des marais, dans les landes avec arbustes nains.
_______________________________________________

JUNCUS EFFUSUS L.









Jonc épars (Juncus effusus L., Joncacées). Les exemplaires ci-dessus ont été photographiés en périphérie de la tourbière du Cachot, près de La Chaux-du-Milieu, canton de Neuchâtel, vers 1'000 m d'alt., fin juin 2014. La tige et la bractée terminale sont hautes de 30-60 cm, voire 1 m. Epaisseur de la tige = 1,5 à 3 mm, d'un vert plutôt foncé. La tige est un peu luisante et légèrement striée, notamment sous l'inflorescence. Cette dernière peut être lâche ou au contraire glomérulée, d'apparence latérale. Bractée de l'inflorescence en principe non élargie à la base. Tépales larges de 2 mm, brun jaunâtre, aigus. Habitat: prairies, pâturages humides, bas-marais, périphérie et à l'approche des tourbières. Proche du Jonc aggloméré (Juncus conglomeratus). En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et encore ici.
_______________________________________________

jeudi 26 juin 2014

GALIUM MOLLUGO aggr. (L.)

























































Gaillet commun, blanc; Gaillet mollugine (Galium mollugo aggr., [L.], Rubiacées). Voici une plante très commune en Europe et en Suisse. Le Gaillet mollugine forme plusieurs sous-espèces pas toujours faciles à différencier. Le Gaillet commun photographié ici a été vu sur les talus menant à la tourbière du Cachot, en juin 2014, près de la Chaux-du-Milieu, canton de Neuchâtel, Suisse, vers 1'000 m d'alt. C'est une plante étalée ou ascendante, même grimpante. La tige est quadrangulaire. Les feuilles sont lancéolées et linéaires avec un seule nervure centrale. Elles sont mucronées et verticillées par 6-9. L'inflorescence est en panicule pyramidale. La corolle est en roue et très petite (2-5 mm de large), à 4 lobes aristés. Habite les prairies, les talus (comme ici), les bords des chemins, les fourrés. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici et encore ici .
_____________________________________________

VIOLA TRICOLOR aggr. (L.)

























































Pensée sauvage ou Pensée tricolore (Viola Tricolor aggr. [L.], Violacées). Les exemplaires photographiés ici l'ont été le 25 juin 2014, aux abords de la tourbière du Cachot, près de la Chaux-du-Milieu, canton de Neuchâtel, vers 1'000 m d'alt. Cette plante est très variable. Les feuilles de la base sont ovales-cordiformes, dentées ou crénelées. Les feuilles de la tige sont lancéolées. Les stipules sont grandes et atteignent presque la longueur des feuilles. Ces feuilles comptent de 1 à 5 dents de chaque côté. Les stipules présentent 2-5 lobes linéaires de chaque côté. Fleurs violettes, jaunes ou parfois blanches ou enfin panachées. Eperon jusqu'à 2 fois plus long que l'appendice des sépales. Pousse dans les cultures, les jachères, les bords des chemins (comme ici au Cachot). Répandue. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici, et encore ici.
_______________________________________________

mardi 24 juin 2014

IMPATIENS PARVIFLORA DC.

























































Impatiente à petites fleurs (ou Balsamine à petites fleurs) [Impatiens parviflora DC., Balsaminacées]. Exemplaires photographiés au Tessin (canton suisse), à Vira-Gambarogno, bord du lac Majeur, fin mai 2014. Feuilles ovales acuminées, à dents aiguës (dents en scie). Petites fleurs jaune pâle ne dépassant pas 8 à 10 mm de long. Eperon caractéristique droit et jaune. Habite les haies, les forêts de feuillus, les bords des jardins. Originaire d'Asie. Echappée des jardins botaniques au 19ème siècle. En savoir plus: cliquer ici et aussi ici.
__________________________________________

vendredi 20 juin 2014

DACTYLORHIZA MACULATA (L.), aggr.























































Orchis tacheté ou maculé (Dactylorhiza maculata [L.], aggr., Orchidacées). Voici une orchidacée qui possède des espèces très voisines (Orchis de Fuchs notamment): il est difficile de les différencier. Nos exemplaires en photos étaient très nombreux dans la périphérie humide de la tourbière des Eplatures, La Chaux-de-Fonds, Suisse, environ 1'000 m d'alt., tout début juin 2014. D. maculata possède des feuilles maculées de taches brunes sur le dessus uniquement. Les fleurs sont roses, mais aussi parfois blanches ou franchement purpurines comme ici. Le labelle est orné de dessins pourpre violacé. Ce labelle est trilobé, mais moins profondément que pour le D. fuchsii. L'éperon de la fleur est soit droit, soit descendant. Cette plante peut former des groupes importants dans les forêts ou landes un peu humides (bas-marais). En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et encore ici.
_____________________________________________

lundi 16 juin 2014

CIRSIUM RIVULARE, (Jacq.) All.










































































Cirse des ruisseaux (Cirsium rivulare (Jacq.) All., Astéracées, anc. Composées). Voici un Cirse relativement peu commun dans le Jura (ici photographié en bordure de la tourbière des Eplatures, à La Chaux-de-Fonds, Suisse, altitude d'env. 1'000 m, milieu juin 2014). Il est relativement facile à déterminer avec sa tige nue dans le haut, ses feuilles vertes sur les deux faces brièvement pubescentes, auriculées, embrassantes, assez fortement pennatifides à segments lacéolés généralement entiers. Capitules fleuris terminaux (haut de la tige) par groupe de 2 à 8. Fleurs pourpres, involucre lavé de rouge. Habite les prairies humides, marécageuses, les fossés avec suintement d'eau. Répandu dans les Alpes mais aussi dans le Jura. Considéré plutôt comme rare par certains. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici et encore ici.
________________________________________

dimanche 15 juin 2014

IRIS PSEUDACORUS L.
























































Iris jaune (Iris pseudacorus L., Iridacées [anc. Amaryllidacées]). Les exemplaires ci-dessus ont été photographiés fin mai 2014, à la périphérie de la tourbière des Eplatures, La Chaux-de-Fonds, Suisse, vers 1'000 m d'alt., en pleine nature. Peut mesurer jusqu'à un mètre de haut. Feuilles en glaive, plus courtes que la tige arrondie et multiflore. Fleurs jaunes visibles de loin. Cette plante est véritablement très belle et bien visible, en bordure d'une tourbière (zone marécageuse) ou sur les rives. En savoir plus: cliquer ici et aussi ici.
_______________________________________________

vendredi 6 juin 2014

DACTYLIS GLOMERATA L.

























































Dactyle aggloméré (Dactylis glomerata L., Poacées, anc. Graminées). Voici une Graminée très commune que nous n'avions pas photographiée à son plein épanouissement, encore. Ici, les photos ont été prises au Tessin, près du village de Vico Morcote, au-dessus du lac de Lugano, à fin mai 2014. Le feuillage est vert grisâtre. Les épillets comportent généralement 3-5 fleurs. Ils sont verts, souvent lavés de violet, ce qui donne un aspect rosé à une prairie riche en cette graminée, au début de juin, au soleil (c'était nettement le cas ici au Tessin). Les épillets sont agglomérés avec un contour triangulaire caractéristique. Habite pratiquement toute l'Europe. Prairies riches. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici et enfin ici.
__________________________________________