Autres passions de l'auteur

Sites personnels:
Orgues et vitraux ,
Orgues en Suisse .



mercredi 27 août 2014

ANEMONE NARCISSIFLORA L.
























































Anémone à fleurs de narcisse (Anemone narcissiflora L., Renonculacées). Les exemplaires ci-dessus ont été photographiés au bord du Creux-du-Van, canton de Neuchâtel (CH), en juin 2014, vers 1'300 m d'altitude (pelouse d'altitude). Cette plante est l'une des gloires de nos sommets du Jura (canton de Neuchâtel). Elle est rare et protégée. Les fleurs sont groupées en ombelles simples par 3-8 fleurs, blanches, parfois lavées de rose. Elle peut former des colonies importantes: c'était le cas au Creux-du-Van, en ce mois de juin 2014. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici et encore ici.
_____________________________________________

samedi 16 août 2014

ERIOPHORUM VAGINATUM L.

























































Linaigrette engainante (Eriophorum vaginatum L., Cypéracées). Les exemplaires ci-dessus ont été photographiés aux abords immédiats du haut marais de la tourbière du Cachot, près de La Chaux-du-Milieu, canton de Neuchâtel (CH), vers 1'000 m d'altitude, fin mai 2014. Cette Linaigrette se distingue par un épi solitaire, terminal et dressé. Les feuilles sont raides et un peu rudes. Les gaines des feuilles terminales supérieures sont renflées (voir 3ème photo ci-dessus) et presque sans limbe. Cette plante forme des touffes compactes. Il n'y a pas de stolons. Elle peut être confondue, parfois, avec la Linaigrette de Scheuchzer, ayant des stolons, des gaines des flles non renflées et surtout, en principe, ici absente du Jura. Relativement rare en Suisse. Affectionne les marais tourbeux bombés, les pinèdes et bétulaies. Peut former des colonies importantes au voisinage immédiat des tourbières. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici et encore ici.
______________________________________________

vendredi 8 août 2014

VACCINIUM VITIS-IDAEA L.









































































Airelle rouge (Mirtillo rosso). [Vaccinium vitis-idaea L., Ericacées). Exemplaires photographiés aux abords immédiats de la tourbière du Cachot, près de La Chaux-de-Milieu, canton de Neuchâtel (CH), vers 1'000 m d'altitude, en juin 2014. C'est un arbuste nain ne dépassant guère 30 cm. Les feuilles sont persistantes, assez coriaces, ovales, de 1-3 cm de longueur, obtuses ou échancrées à l'extrémité. Ces flles sont vert foncé dessus, luisantes, alors qu'elles sont plus claires et plus mates dessous avec des glandes brunes (visibles sur la 1ère photo). Fleurs (de mai à juin) en grappes courtes, penchées. Les corolles sont campanulées blanches ou un peu rosées, avec en général 4 (ou 5) petits lobes au bord. Calice court avec sépales triangulaires. Baie globuleuse rouge. Comestible. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici et encore ici.
_________________________________________________

mercredi 6 août 2014

CORNUS KOUSA, var. Chinensis

























































Cornouiller du Japon, variété de Chine (Cornus kousa, var. chinensis, Cornacées). Au Tessin (canton suisse méridional), nous avons photographié ce Cornouiller, à la toute fin de mai 2014, dans un jardin botanique. Haut de 3 à 7 mètres et pouvant s'étaler sur 4 mètres de large, il se distingue par son port évasé et ses branches horizontales. Les feuilles ovales, luisantes et ondulées sur les bords sont vert foncé et deviennent écarlates en automne avant de tomber. Sa floraison, qui commence en juin, est vraiment spectaculaire. Les fleurs proprement dites, sorte de glomérules verts, sont très discrèts mais elles sont entourées de 4 grandes bractées blanches ou roses. Leurs grandes corolles en forme d’ombelles qui semblent posées sur le feuillage font grand effet pendant 4 semaines. Si l’été a été assez chaud, des fruits rouges semblables à des fraises, mais sans réelle valeur gustative, leur succèdent. Ce Cornouiller est couramment planté au Tessin dans les parcs et jardins où il fait forte impression en juin. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, et aussi ici.
_______________________________________________

lundi 4 août 2014

VINCETOXICUM HIRUNDINARIA Medik.
























































Dompte-venin officinal (Vincetoxicum hirundinaria, Medik., Apocynacées [anc. Vincetoxicum officinale]). Les exemplaires ci-dessus ont été photographiés au Tessin (canton suisse), près de Morcote, fin mai 2014. Tige finement pubescente. Feuilles allongées, ovales, en coeur, de 8-12 cm de long, d'un vert foncé ou un peu glauques. Fleurs: en corymbes pauciflores, pentamères, avec symétrie radiaire. Corolle en entonnoir, blanche ou parfois franchement vert-jaunâtre, de 4-8 mm de largeur. Habite les chênaies, les pinèdes (comme ici au Tessin). Habite aussi les rocailles assez ensoleillées. Plante toxique. Fleurit de juin à août. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici et encore ici.
____________________________________________________