Autres passions de l'auteur

Sites personnels:
Orgues et vitraux ,
Orgues en Suisse .



jeudi 11 juin 2015

AQUILEGIA ATRATA W. D. J. Koch























































Ancolie noirâtre (Aquilegia atrata W. D. J. Koch, Renonculacées). Exemplaires photographiés aux environs de la La Chaux-de-Fonds (canton de NE, Suisse), en juin 2015. Cette Ancolie est proche de l'Aquilegia vulgaris L., mais elle est de plus petite taille et ses fleurs sont d'un violet foncé tirant sur le brunâtre-noirâtre (lie de vin). Les étamines dépassent nettement les sépales pétaloïdes lorsqu'on observe la plante latéralement. Elle est sensiblement plus rare dans le Jura suisse que l'Ancolie commune. En savoir plus: cliquer ici, encore ici, encore ici, encore ici.
_______________________________________

dimanche 7 juin 2015

AQUILEGIA VULGARIS L.

























































Ancolie commune (Aquilegia vulgaris L., Renonculacées). Photos prises aux environs de La Chaux-de-Fonds, canton de NE, Suisse, vers 1'000 m d'altitude (juin 2015). Cette plante peut facilement atteindre 80 à 90 cm de haut. Feuilles biternées à division médiane du 2ème lobe souvent pétiolée. Belles fleurs d'un bleu violacé (rarement roses ou blanches). Pétales éperonnés caractéristiques. Eperon recourbé en crochet. Etamines plutôt nombreuses pouvant parfois dépasser un peu les pétales. Plante calcicole. L'Ancolie noirâtre (Aquilegia atrata) est moins haute et possède des fleurs d'un violet brunâtre foncé. Dans ce cas, les étamines dépassent nettement les pétales. L'Ancolie commune est assez bien répandue dans le Jura suisse. En savoir plus: cliquer ici et aussi ici.
_____________________________________________

jeudi 4 juin 2015

LABURNUM ANAGYROIDES Medik.


























































Aubour commun, Cytise (Laburnum anagyroides, Medik., Fabacées, anciennement Papilionacées). L'exemplaire photographié se trouve dans un jardin à La Chaux-de-Fonds, canton de NE (Suisse), vers 1'000 m d'altitude. Photos de début juin 2015. C'est un arbuste ou arbre pouvant atteindre 7 m de haut. Les feuilles sont trifoliées (bien visibles sur l'une des photos), elles sont pétiolées. Folioles ovales, lancéolées. Fleurs spectaculaires en grappes jaunes imposantes au début juin. La fleur peut mesurer 2 cm ou un peu plus de long. Fruit: gousse couverte de poils appliqués. Plante calcicole. Gousses toxiques. Peut s'échapper des jardins et aller dans les forêts claires. Supporte bien l'altitude. Considéré comme plutôt rare, mais souvent dispersé et introduit en raison de son effet décoratif. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici et encore ici.
_______________________________________________

mercredi 3 juin 2015

SINAPIS ARVENSIS L.
























































Moutarde des champs (Sinapis arvensis L., Brassicacées, ou Crucifères). Photos prises à La Chaux- de-Fonds le 3 juin 2015, sur un talus en friche, à 1'000 m d'altitude. La plante, très commune, possède une tige dressée ramifiée munie de poils assez raides surtout vers le bas. Les feuilles sont sinuées et dentées, ou pennatipartites avec un lobe terminal nettement plus grand que les autres. Les feuilles inférieures sont pétiolées. Les supérieures sont pratiquement sessiles. Fleurs d'un jaune soufre regroupées en haut. Pétales de 8-12 mm de long. Les fruits sont des siliques. Le pédoncule de la fleur (à 4 pétales) atteint au maximum la longueur des sépales. En savoir plus: voir ici, aussi ici, et aussi ici. Voir ici aussi.
_______________________________________________