Autres passions de l'auteur

Sites personnels:
Orgues et vitraux ,
Orgues en Suisse .



dimanche 31 juillet 2016

LILIUM MARTAGON L.

























































Lis martagon (Lilium martagon L., Liliacées). Photos prises proches du sommet du Chasseron (Jura suisse), vers 1'500 m d'altitude, le 16 juillet 2016. Voici une plante très emblématique de la flore des sommets alpins et aussi jurassiens. Elle peut mesurer jusqu'à 80-90 cm de haut. Feuilles étroitement lancéolées et verticillées. Il y 3 à 12 fleurs au tépales retroussés, d'un pourpre clair avec des taches foncées. Les étamines lors de la pleine floraison sont bien visibles, dépassant les tépales, avec anthères d'un brun parfois foncé. Ce lis est considéré comme peu fréquent et doit absolument être protégé. Fleurit en juillet. Habite les forêts, les buissons, mais aussi les gazons herbeux des sommets jurassiens (comme ici). Plante calcicole. Peut monter jusqu'à 2'300 m. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________

CIRSIUM ERIOPHORUM (L.), Scop.

























































Cirse laineux. (Cirsium eriophorum [L.], Scop., Astéracées [anc. Composées]). Photos prises vers le sommet du Chasseron à env. 1'400 m d'altitude, le 16 juillet 2016 (Jura suisse). Plante mesurant 50 à 150 cm à feuilles pennatipartites, tomenteuses-aranéeuses dessous à segments terminés par une épine robuste. Capitules solitaires au bout des rameaux, de 4-7 cm de diamètre, densément velus-aranéeux à l'extérieur. Corolles rouges-pourpre à bleu-violet. Fleurit de juillet à septembre, donc nos exemplaires du Chasseron ne sont pas encore épanouis (voir ici pour cela). Habite les pâturages et coteaux secs en altitude moyenne (Jura, montagnes subalpines). Assez fréquent dans le Jura. Plante montagnarde. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________________

lundi 25 juillet 2016

SECURIGERA VARIA (L.) Lassen [avant: Coronilla varia]























































































Coronille bigarrée (Securigera varia [L.], Lassen, Fabacées [anc. Papilionacées]). Photos prises sur le talus sud ensoleillé de la route de la Côte-Rosière qui relie le Val-de-Travers à la vallée de La Sagne (Jura neuchâtelois, Suisse, le 19 juillet 2016). Plante étalée à ascendante à feuilles imparipennées (feuilles ne se terminant pas par une vrille mais par une foliole). Les feuilles comptent de 11 à 23 folioles ovales, mucronées. Fleurs en ombelles serrées, arrondies, simulant, vues d'en haut, une couronne. Les pétales sont les uns lilas, les autres un peu blancs, étendard rougeâtre et carène parfois violacée. Gousse dressée, droite. Cette plante est au plus glabrescente. Les feuilles sont glabres. Floraison: juin-août. Habitat: pelouses mésophiles, lisières et pentes buissonneuses ou rocailleuses, fourrés. Disséminée en Suisse, avec une prédominance dans le Jura (versant sud). Collines et montagnes. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.
 
______________________________________

dimanche 24 juillet 2016

MEDICAGO SATIVA L.
































































Luzerne commune ou cultivée (Medicago sativa L., Fabacées [anc. Papilionacées]). Photos réalisées sur le talus ensoleillé de la route de la Côte-Rosière qui mène du Val-de-Travers à la vallée de La Sagne, le 19 juillet 2016 (Jura neuchâtelois, Suisse). Plante à tige dressée, glabrescente. Feuilles à 3 folioles de 2-4 cm de long. Folioles dentées au sommet et mucronées à l'extrémité. Fleurs en grappes serrées oblongues, bleues ou violettes, assez grandes. Fruit: gousse glabre enroulée en 1-3 spirales avec un vide au centre. Plante non épineuse. Fleurit: juin-août. Commune en Suisse, cultivée (fourrage), subspontanée. Peut monter à l'étage subalpin. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_______________________________________

VICIA CRACCA L.






































































Vesce cracca (Vicia cracca L., Fabacées [anc. Papilionacées]). Photos prises sur le talus ensoleillé à la lisière d'un bois au long de la route de la Côte-Rosière menant du Val-de-Travers à La Sagne (canton de Neuchâtel, Suisse, 19 juillet 2016). Plante à tige couchée, ascendante et grimpante (30-130 cm). Tige glabrescente ou à poils appliqués. Feuilles paripennées avec 5-15 paires de folioles et une vrille terminale. Foliole lancéolées mesurant 1-4 cm. Stipules prolongées à la base par une pointe étroite. Fleurs bleues ou violacées, inclinées, de 1-2 cm, disposées par 5-40 en longues grappes étroites, unilatérales. Calice non gibeux ou à peine. Fruit: gousse pendante longue de 2-4 cm de long, glabre. Floraison: juin-août. Habitat: champs, buissons, lisières, collines et même étage subalpin. Plante commune en Suisse. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

________________________________________

vendredi 22 juillet 2016

ORIGANUM VULGARE L.






































































Origan, Marjolaine sauvage (Origanum vulgare L., Lamiacées [anc. Labiées]). Photos prises sur le talus exposé au soleil de la route de la Côte-Rosière reliant le Val-de-Travers à la vallée de la Sagne (Jura suisse, le 19 juillet 2016). Plante mesurant 20-60 cm env., rameuse en haut, aromatique. Tige velue. Feuilles ovales longues de 1-4 cm, entières ou dentées, velues ou glabrescentes à pétiole court. Fleurs nombreuses, subsessiles, groupées en cymes denses au sommet des rameaux, chacune à l'aisselle de 2 bractées généralement pourpre violacé alors que la corolle est rose clair (4-6 mm de long). Lèvre de la corolle supérieure plane, échancrée et lèvre inférieure trilobée. Fleurit de juillet à septembre. Habitat: buissons, lisière (comme ici), garides, plutôt xérothermophile. Collines et étage subalpin. Commune en Suisse. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, et aussi ici.

_________________________________________

CAMPANULA RAPUNCULOIDES L.



















































Campanule stolonifère ou fausse-raiponce (Campanula rapunculoides L., Campanulacées). Photos prises dans le talus ensoleillé de la route de la Côte-Rosière, le 19 juillet 2016, route menant du Val-de-Travers à la vallée de la Sagne (Jura suisse). Stolons souterrains. Tige haute de 30-50 cm à angles obtus, pubescente ou parfois glabre comme les feuilles. Fleurs réunies en une longue grappe lâche, habituellement unilatérale, non feuillée. Corolle longue de 2-3 cm. Dents du calice lancéolées larges de 2 mm environ, libres jusqu'à l'ovaire, étalées-recourbées en arrière. Fleurit de juin à septembre. Habite les buissons, les décombres, les bords de route, thermophile. Peut monter à 2'000 m. Fréquente en Suisse. En savoir plus: voir ici, ici aussi, ici aussi, ici aussi, ici aussi. Ne pas confondre avec la Campanule raiponce
 
________________________________________

mercredi 20 juillet 2016

ONONIS REPENS L.




































































Bugrane rampante (Ononis repens L., Fabacées [anc. Papilionacées]). Photos prises sur le talus exposé au soleil de la route de la Côte-Rosière, le 19 juillet 2016 (route qui relie le Val-de-Travers à la vallée de la Sagne, Jura suisse). Sous-arbrisseau atteignant 30-60 cm à souche ligneuse, rampante- souterraine. Tige couchée à ascendante, poilue. Normalement sans épines. Feuilles inférieures trifoliées pratiquement sessiles. Feuilles supérieures simples; folioles ovales dentées, assez poilues. Belles fleurs roses teintées de blanc, solitaires, axillaires. Carène de la corolle courbée et terminée en bec. Fruit: gousses plus courte que le calice. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________________

mardi 19 juillet 2016

GYMNADENIA CONOPSEA (L.), R. Br.











































































Orchis moucheron (Gymnadenia conopsea [L.], R. Br., Orchidacées). Photos prises au sommet du Chasseral vers 1'500-1'600 m de haut, le 6 juillet 2016 (Jura suisse). Voici une orchidacée commune en Suisse, notamment dans le Jura. Feuilles dressées à la base larges de 5-20 mm, linéaires- lancéolées, embrassantes. Les feuilles de la base sont plus longues que les caulinaires. Epi floral très visible (pouvant atteindre 20 cm), cylindrique, dense. Fleurs odorantes d'un rose violacé. Tépales latéraux étalés, parfois enroulés; les 3 autres connivents un peu en forme de casque. Le labelle égale les tépales en longueur. Ce labelle porte 3 lobes arrondis presque égaux. Eperon assez fin, arqué un peu vers le bas. Le haut de la tige est lavé de pourpre. Floraison: mai-juin-juillet encore. Prairies humides, forêts claires, pelouse, collines. Habite l'étage subalpin et même alpin. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

__________________________________________

dimanche 17 juillet 2016

SAXIFRAGA PANICULATA Mill.











































































Saxifrage paniculée (Saxifraga paniculata Mill., Saxifragacées). Photos prises au sommet du Chasseral, vers 1'600 m, le 6 juillet 2016 (Jura suisse). Plante facilement identifiable pouvant mesurer jusqu'à 30 à 40 cm. Tige ramifiée en panicule dans le haut. Feuilles basales en rosettes mesurant 2-5 cm de long, denticulées, un peu glauques, bordées de pores à sécrétion calcaire. La tige est poilue, de même que les petites feuilles caulinaires, alternes. Rameaux latéraux portant 1-5 fleurs. Pétales blancs, parfois tachés de petits points rouges. Fleurit de mai à juillet. Habitat: Alpes calcaires, collines, étage subalpin du Jura suisse (manquerait à Schaffhouse), zones préalpines. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________________

ANTENNARIA DIOICA (L.), Gaertn.

























































Pied de chat dioïque (Antennaria dioica [L.], Gaertn., Astéracées [anc. Composées]). Photos prises au sommet du Chasseral, le 6 juillet 2016, vers 1'580 m d'altitude (Jura suisse). Plante tomenteuse à stolons visibles au sol. Feuilles inférieures spatulées (1-3 cm), les caulinaires étroitement lancéolées. Plante dioïque: ayant des plants femelles et mâles. Les femelles donnent des capitules le plus souvent roses alors que pour les mâles les capitules sont généralement blancs ou un peu rosés seulement (bractées extérieures). Bractées intérieures scarieuses. Capitules regroupés en petit corymbe terminal. Floraison: mai à juillet. Habitat: Alpes, collines du pied du Jura et étage subalpin. Présente dans le Jura. Prairies ou gazons maigres d'altitude. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

________________________________________

samedi 16 juillet 2016

GALIUM PUMILUM Murray























































































Gaillet nain (Galium pumilum Murray, Rubiacées). Photos prises au sommet du Chasseral, vers 1'600 m d'altitude, le 6 juillet 2016, endroit où ce gaillet était assez abondamment présent (Jura suisse). Cette plante aux fleurs vraiment minuscules (2-4 mm de diam.) comportent des tiges grêles, +/- ascendantes, en principe glabres formant des gazons faciles à identifier en altitude (comme ici). Les feuilles moyennes sont verticillées par 7-9, mais parfois moins, souvent un peu arquées en forme de faux avec un mucron hyalin au bout. Entre-noeuds 2-4 fois plus longs que les feuilles. Panicule diffuse. Corolle blanche avec pétales à lobes aigus. Hauteur: 10-30 cm. Habitat: toute la Suisse: prairies sèches, ensoleillées, forêts claires. Etage des collines et montagnard, jusqu'à subalpin. Répandu dans le Jura. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici
 
__________________________________________

mercredi 13 juillet 2016

TRAUNSTEINERA GLOBOSA (L.), Rchb.





















































Orchis globuleux (Traunsteinera globosa [L.], Rchb., Orchidacées). Photos prises au sommet du Chasseral, vers 1'600 m d'altitude, le 6 juillet 2016 (Jura suisse). Voici une orchidacée que nous avons déjà rencontrée sur les sommets du Jura, notamment au Creux-du-Van. Cette plante, au début de la floraison est de forme conique, puis devient subglobuleuse. Le labelle de chaque fleur est trilobé et ponctué de petites taches pourpres violacées. Les lobes latéraux sont écartés. L'éperon est grêle dirigé vers le bas. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_______________________________________

mardi 12 juillet 2016

HELIANTHEMUM NUMMULARIUM subsp. GRANDIFLORUM (Scop.) Schinz & Thell.












































































Hélianthème à grandes fleurs (Helianthemum nummularium subsp. grandiflorum, Cistacées). Photos prises au sommet du Chasseral (vers 1'600 m d'altitude, le 6 juillet 2016), Jura suisse. Ce jour-là le sommet, en zone protégée, était pratiquement couvert de cet hélianthème splendide, avec ses corolles d'un jaune doré portant une zone un peu orangée au milieu. L'hélianthème nummulaire comporte des sous-espèces: le tomenteux (Alpes: Valais, Tessin), le sombre avec des poils étoilés aux feuilles et sépales, et enfin celui à grandes fleurs (pétales de 10-15 mm de long) en inflorescence pauciflore et feuilles + sépales sans poils étoilés ou alors rares. Fleurit de mai à septembre. Occupe en Suisse l'étage alpin et subalpin. Présent dans le Jura, sur les crêtes. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, et ici aussi.

____________________________________________