Autres passions de l'auteur

Sites personnels:
Orgues et vitraux ,
Orgues en Suisse .



dimanche 30 octobre 2016

ARABIS ALPINA L.
















































 





































Arabette des Alpes (Arabis alpina L., Brassicacées [anc. Crucifères]). Photos prises dans le Lötschental (Haut-Valais, Suisse), vers 1'900 m d'altitude, le 22 juin 2016. Plante de 10 à 30 cm de haut. Tige à rameaux généralement étalés, à rosettes stériles. La plante est +/- velue, avec poils étoilés. Feuilles basales en rosette à pétiole court, dentées. Feuilles caulinaires entre 3 et 10 (selon la hauteur de l'exemplaire), embrassantes-auriculées. Pétales blancs. Fruit: siliques étalées-dressées, glabres. On appelle aussi parfois cette plante Corbeille d'Argent. La forme alpine photographiée ici comprend des feuilles avec parfois 10 dents ou plus, de chaque côté (attention: dents irrégulières, très petites ou plus grandes). Pétale longs de 6-10 mm. Inflorescence s'allongeant après la floraison. Siliques longues de 2-4(-6) cm. Floraison: mars-mai-octobre, selon l'enneigement. Habitat: éboulis, rocailles, rochers à l'étage de collines, montagnard et bien sûr alpin (jusqu'à pas loin de 2'000-3'000 m). Calcicole. En Suisse: Alpes, Jura, zones préalpines, pied du Jura. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, et encore ici.

_____________________________________

samedi 29 octobre 2016

VIOLA CALCARATA L.








































EPERON BIEN VISIBLE ici !














































Pensée éperonnée ou pensée des Alpes (Viola calcarata L., Violacées). Photos prises vers 1'900 m d'altitude au-dessus de Fafleralp, dans le Lötschental (Haut-Valais, Suisse), le 22 juin 2016. Cette pensée est incontestablement l'une des gloires de nos Alpes, apparaissant en juin, elle annonce, avec d'autres fleurs, les splendeurs de la flore alpine estivale. Elle est haute de 5-10 cm. La tige courte, dressée, part de feuilles basales ovales lancéolées un peu crénelées sensiblement plus longues que larges (1-5 dents environ de chaque côté). Les stipules atteignent au maximum la demi-longueur des  feuilles et sont dentées (jusqu'à 4 dents à la base). Fleurs grandes (2,5-4 cm) d'un beau violet (plus rarement jaunes, blanches ou même multicolores), avec un éperon ne dépassant pas les pétales (donc souvent peu visible sur des photos des fleurs prises de face). Capsule dressée, pointue = fruit. Floraison: juin-août. Habitat: pelouses alpines et subalpines, pâturages, pouvant former de petites étendues généreusement fleuries. Normalement calcicole. Habite les Alpes, le Jura Sud (Dôle, Mont Tendre) aussi, en Valais et aux Grisons. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_______________________________________

vendredi 28 octobre 2016

POLYGALA CHAMAEBUXUS L.











































































Polygale petit buis ou faux buis (Polygala chamaebuxus L., Polygalacées). Photos prises dans la forêt attenante à l'Hôtel de Fafleralp, 1'800 m d'altitude (Lötschental, Haut-Valais, Suisse), le 22.06.2016. Plante arbustive en espaliers haute de 5-25 cm. Tiges ligneuses à la base, couchées, puis courbées-ascendantes, rameuses. Feuilles elliptiques, persistantes, un peu coriaces, longues de 1-1,5 cm, rappelant bien celles du buis. Fleurs bicolores généralement jaunes et blanches, puis passant au rouge-brunâtre, ou purpurines après fécondation. Les fleurs sont axillaires, groupées par 1 à 3. Pétale inférieur à 4 franges. Ailes de la corolle le plus souvent blanches atteignant 10 voire 15 mm de long. Fruit: capsule dressée. Floraison: généralement de mars à juin. Habitat: forêts claires, buissons (étage des collines, montagnard, subalpin et alpin [jusqu'à 1'800 m]). Bien présent en Suisse en Valais, aux Grisons et au Tessin. Rare sur le plateau suisse et dans le Jura. En savoir plus: voir ici, ici aussi, ici aussi, ici aussi, ici aussi.

____________________________________

jeudi 27 octobre 2016

CAMPANULA ROTUNDIFOLIA L.



















































Campanule à feuilles rondes (Campanula rotundifolia L., Campanulacées). Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse), le 14 août 2016. Voici une plante bien connue (10-40 cm de haut). Elle se distingue par des rosettes stériles. La tige est feuillée (feuilles linéaires lancéolées, les supérieures lancéolées, les feuilles basales pétiolées avec limbe arrondi en coeur. Ces feuilles basales sont normalement sèches à la floraison). Fleurs en panicule multiflore avec corolle d'un très beau bleu, pouvant atteindre 2 cm de long. La corolle penche en général à la floraison, mais le bouton floral est normalement dressé. Floraison: mai à septembre. Habitat: très répandue en Suisse dans les prairies, les rochers, les collines et jusqu'à 2'000 m. En savoir plus: voir ici, aussi ici, voir ici, voir ici, et encore ici.

______________________________________

VERBENA CANADENSIS (L.), Britten

























































Le genre Verbena comporte environ 250 espèces annuelles, vivaces ou sous forme de sous-arbrisseaux. Habitat: endroits dégagés, ensoleillés, prairies, friches, bords de routes. Presque toutes les verveines proviennent d'espèces tropicales et tempérées du continent américain. Quelques espèces sont toutefois originaires du sud de l'Europe. Les verveines sont, pour certaines, très décoratives, d'où leur présence dans les jardins d'agrément (et aussi botaniques). Les fleurs sont groupées en panicules compactes, en épis, en cymes ou corymbes. Parfois les fleurs sont solitaires. Il y a 2 pétales supérieurs et 3 pétales inférieurs d'où une apparence légèrement bilobée. Corolle  tubulaire. Les verveines fleurissent longtemps, mais la plupart ne sont pas rustiques. Elles peuvent s'échapper des jardins, pour certaines. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et encore ici. (Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg [Suisse], le 14 août 2016). La verveine du Canada se nomme aussi Glandularia canadensis, famille des Verbénacées.  Source bibliographique: Dictionnaire Larousse des 15'000 plantes, édition 2015.

___________________________________

mercredi 26 octobre 2016

TRIFOLIUM INCARNATUM, subsp. Incarnatum, L











































































Trèfle incarnat (Trifolium incarnatum subsp. icarnatum L., Fabacées [anc. Papilionacées]). Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse), le 14 août 2016. Plante haute de 20-50 cm. Tige non rameuse, robuste, finement velue, à poils appliqués. Folioles suborbiculaires à obovales atteignant 3 cm de long et pratiquement aussi longues que larges, denticulées au sommet. Fleurs rouge incarnat (rarement blanchâtres) +/- sessiles, réunies en une inflorescence étroite, ovoïde à cylindrique, longue de 3-5 cm, terminale, non entourée de feuilles directement. Calice poilu à dents plus longues que le tube. Corolle un peu plus longue que le tube. Floraison: mai à juillet. Habitat: décombres, champs, plante fourragère appréciée devenant subspontanée. Etage de la plaine, des collines et même subalpin. Dispersé en Suisse, surtout sur le Plateau et dans le Jura. Peu présente dans les Alpes. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici et encore ici.

________________________________________

lundi 24 octobre 2016

POTENTILLA FRUTICOSA L.











































































Potentille buissonnante (Potentilla fruticosa L., Rosacées). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 14 août 2016. Arbuste pouvant atteindre 1,5 m avec rameaux divariqués. Feuilles brièvement pétiolées imparipennées avec 3-7 folioles oblongues, lancéolées, longues de 1-2 cm avec bords roulés. Fleurs jaunes de 2-2,5 cm de diamètre, solitaires ou groupées sur rameaux avec feuilles. Pétales nettement plus longs que le calice, non émarginés. Style épaissi vers le haut. Floraison: juin à septembre. Habitat: cultivé, rarement subspontané. Présent en Suisse pour l'ornementation. Autre nom: Dasiphora fruticosa. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici, et encore ici. Pourrait monter jusqu'à près de 2'000 m.

________________________________________

dimanche 23 octobre 2016

LINUM NARBONENSE L.


















































Lin de Narbonne (Linum narbonense L., Linacées). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 14 août 2016. Plante très rare en Suisse: uniquement en Valais, vers Viège (mais aussi naturalisé parfois). Tige dressée (30-50 cm) ascendante très feuillée. Plante glabre, feuilles alternes, linéaires-lancéolées, atteignant 2-3 cm de long. Fleurs dressées avant l'anthèse. Pétales atteignant 25-35 mm, d'un bleu azur superbe, striés de foncé. Sépales longs de 8-12 mm, acuminés, non glanduleux, à bord scarieux. Stigmates allongés, presque filiformes. Cette plante est proche du Linum alpinum et se différencie de lui par ses stigmates: longs et filiformes chez L. narbonense et ovoïdes chez L. alpinum. Floraison: juin à juillet. Habitat: pentes et éboulis rocailleux. Plante méditerranéenne. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, et encore ici.
 
__________________________________

samedi 22 octobre 2016

ONONIS NATRIX L.





































































Bugrane jaune (Ononis natrix L., Fabacées [anc. Papilionacées]). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 14 août 2016. Plante haute de 20-40 cm. Elle peut monter à 2'000 d'altitude. Elle est velue-glanduleuse, visqueuse, ligneuse à la base. Feuilles à 3 folioles mesurant 2,5 cm de long au maximum, oblongues-elliptiques, denticulées, la foliole terminale pétiolulée. Stipules entières. Fleurs à long pédicelle, en grappes denses et feuillées. Pétales jaunes, pouvant être striés de pourpre et mesurant 1,5 à 2 cm de long, nettement plus longs que le calice. Fruit = gousse de 1-2 cm de long. Floraison: juin-juillet. Habitat: plutôt rare en Suisse (Valais, ici ou là dans le canton de Genève, aussi au Tessin). C'est un xérothermophile de l'étage des collines et aussi montagnard. Autre nom: Coquesigrue, Bugrane puante. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_______________________________________

CANNA INDICA L.











































































Canna ou Balisier rouge (Canna indica L., Cannacées). Clichés réalisés au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 14 août 2016. Le Canna (Canna indica L., 1753) ou appelé également Conflore à La Réunion, Toloman ou Balisier rouge est une plante herbacée de la famille des Cannaceae. On l'appelle parfois Canna des Indes, mais ce nom est aussi utilisé pour plusieurs autres espèces de fleurs de l'ordre des Zingibérales. L'espèce est originaire d'Amérique tropicale, en particulier des Caraïbes. Elle a été largement diffusée dans toutes les régions tropicales où elle peut facilement devenir subspontanée. Elle est évidemment cultivée comme plante ornementale et se trouve à l'origine de nombreux hybrides et cultivars. Les graines ont la forme de petites billes noires luisantes et très denses, très coriaces. Pour les faire germer, il est d'ailleurs nécessaire de les laisser tremper dans l'eau assez longtemps. Elles sont utilisées comme perles en joaillerie et constituent les éléments mobiles d'un instrument de musique traditionnel de la Réunion, le kayamb. Les rhizomes sont utilisables pour l'alimentation animale (nourrissage des porcs). On s'en sert aussi en alimentation humaine, par extraction d'une fécule (comparable à celle de l'arrow-root) permettant la fabrication de patisseries très délicates. En Martinique, on appelle toloman la fécule issue des rhizomes de cette plante. Elle est traditionnellement très utilisée pour l'alimentation des nourrissons (texte: source Wikipedia). En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_____________________________

vendredi 21 octobre 2016

HIERACIUM SABAUDUM L.








































































Epervière de Savoie (Hieracium sabaudum L., Astéracées [anc. Composées]). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 14 août 2016. Cette Composée est proche de Hieracium umbellatum mais sa tige est moins feuillée et munie, à sa base, de poils atteignant 3 mm de long. L'inflorescence est en panicule lâche. Feuilles caulinaires nombreuses, assez grandes et larges (2,5-5 fois plus longues que larges), sessiles et arrondies à la base avec forme +/- cordée, un peu embrassantes, munies de poils fragiles pouvant atteindre 4 mm. Floraison: août à octobre. Habitat: forêts, buissons, étage des collines puis montagnard. Moins présente en Suisse que la forme H. umbellatum. En savoir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

___________________________________

jeudi 20 octobre 2016

LEUCOJUM AUTUMNALE L.






















































Autumn snowflake ou nivéole automnale (Leucojum autumnale L., Amaryllidacées). Photos prises le 14 août 2016 au jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse). Plante vivace bulbeuse à port gracile. Feuilles de 10-15 cm de long, érigées, étroites, herbacées, apparaissant en même temps que les fleurs, ou juste après. L'éclosion des fleurs a lieu en août-septembre-octobre. Elles sont blanches en clochette de 0,5-1 cm de long avec la base teintée de rouge ou de violacé. La plante mesure 10-15 cm de haut. Habitat: sud-ouest de l'Europe, Afrique du Nord.  En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et dans le Dictionnaire du Grand Larousse des 15'000 plantes, édition 2015. Végétal absent de Suisse sauf dans les Jardins botaniques ou d'agrément.

_________________________________

LILIUM LANCIFOLIUM Thunb.
























































Lis tigré (Lilium lancifolium Thunb., Liliacées). Photos prises le 14 août 2016 au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse). L'espèce est cultivée en Asie, notamment au Japon, pour ses bulbilles comestibles et pour l'ornementation. Elle a été naturalisée dans certaines régions d'Amérique du Nord. Elle est connue dans les pays anglo-saxons sous le nom de Tiger Lily (lis tigré), qui désigne cependant aussi plusieurs autres espèces. Le terme botanique lancifolium - « lilium tigrinum » est aussi utilisé- produit de belles fleurs orange vif, aux tépales recourbés, parsemés de points violets; il est très répandu dans les sous-bois himalayens; il produit des bulbilles aériennes à l'aisselle de chaque feuille, qui, arrivées à maturité, tombent et germent au pied de la plante-mère... Ce beau lys très rustique se rencontre en été jusque dans les jardins canadiens aux hivers redoutables. Floraison: août-septembre. Originaire: de l'Asie (Chine, Corée, Japon et aussi Russie). Pousse bien dans les jardin dans les zones mi-ombragée. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, et encore ici.
 
_________________________________________

mercredi 19 octobre 2016

SCUTELLARIA BAICALENSIS Georgi.




















































Scutellaire du lac Baikal (Scutellaria baicalensis Georgi., Lamiacées [anc. Labiées]). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 14 août 2016. Floraison: juillet-août. Peut atteindre 1,20 m de haut. Feuilles lancéolées-linéaires, en principe glabres ou légèrement pubescentes. Corolles pourpres-rouges à bleues, pouvant mesurer 2,3 à 3 cm, à poils glanduleux à l'extérieur. Habitat: Mongolie, Corée, Japon, Russie et Chine (cultures). Aurait des vertus anticancéreuses et anti-inflammatoires. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, et enfin ici.
 
______________________________________